Ce menu connait des ratés sur Explorer | Veuillez s.v.p. naviguer avec Chrome, Firefox ou Safari.

Chenil HAUTBOIS Perm. Reg'd Kennels

 Médecin vétérinaire éleveur de  /  Veterinarian and breeder of

Bouviers bernois / Bernese Mountain Dogs


 

 

 

HAUTBOIS

Perm. Reg'd

 

(Depuis / Est. 1991)

 

Bouviers bernois

Bernese Mountain Dogs

Perro Boyero de montaña bernés

Berner Sennenhund

 

 

Dr Simon Verge, DVM

 

Adresse postale:

Postal address:

 

C.P. / PO Box  3131

Richmond, Québec

CANADA   J0B 2H0

 

Tel.:   (819) 823-5037

 

Adresse du chenil:

Kennel address:

 

Disponible sur demande

Available upon request

 


 

 

HautboisBMD@gmail.com


 

 

Official

Certifications

Officielles

 

Général Bernergarde General

Hanches

PennHIP

Hips

Hanches

OFA

Hips

Coudes

OFA

Elbows

Yeux

CERF

Eyes

Coeur

OFA

Heart

MD

OFA

DM

vWF

VetGen

vWF

ADN

MMIGenomics

DNA

ADN AKC DNA

 

 


 

Membre éleveur

 

BMDCA

BMDCC

CQBB / BMDCQ

CCC / CKC

RECCQ

 

Breeder Member

  





Nous avons participé aux
éditions suivantes de la Spécialité nationale annuelle du BMDCA

We attended the following BMDCA National Specialty Shows

2016 Frankenmuth, MI
2014 Hampton, V
A
2012 Gettysburg, PA

2011 Del Mar, CA
2010 Oconomowoc, WI
2009 Portland, OR
2008 Warwick, RI
2007 Louisville, KY
2006 Frankenmuth, MI
2005 Gettysburg, PA
2004 Mesquite, TX
2003 Long Beach, CA
2002 Wheeling, WV
2000 Delavan, WI
1999 Tucson, CA
1998 Warwick, RI
1997 Estes Park, CO


 

 Voir le MENU en haut de chaque page

Site MENU is on top of each page

 

Copyright 2004-2016 Chenil Hautbois Kennels

      

La consanguinité

    La dynamique d'un programme d'élevage passe également par l'évaluation de la consanguinité des sujets reproducteurs et des portées prévues. L'augmentation de la consanguinité dans une lignée permet certes de fixer certains caractères.  Les chiens très consanguins (homozygotes) ont donc généralement l'avantage de transmettre plus uniformément leurs caractéristiques à leurs descendants.  En revanche, la diminution de la variabilité génétique conduit parfois à l'apparition de problèmes de santé qui étaient autrement compensés par cette variabilité (hétérozygotes), s'ils étaient déjà présents dans cette lignée.

    Il faut donc savoir limiter le niveau de consanguinité car la variabilité génétique constitue aussi une certaine signature de la viabilité. En effet la consanguinité trop élevée peut diminuer la fertilité, la qualité de la semence chez le mâle, le nombre de chiots par portée, la viabilité des chiots, la résistance à certaines maladies et la stature globale des chiens. Elle augmente les mortalités embryonnaires, le nombre de morts-nés  et de malformations congénitales.

    Le coefficient de consanguinité est une expression mathématique qui a avantage à être calculée sur le plus grand nombre de générations possible.  Il exprime la proportion de gènes pour lequel le chien risque d'être homozygote, ayant ainsi reçu pour ceux-ci le même bagage génétique de ses deux parents.  Les coefficients mentionnés sur ce site dans la fiche technique de chaque chien ont été calculés électroniquement selon la formule de Wright appliquée sur 10 générations.  Ils tiennent donc en compte plus de 2000 ancêtres pour chaque chien.

Voici un lien vers un texte intéressant à ce sujet:

http://www.dogplay.com/Breeding/inbreeding.html

 

Inbreeding coefficient

    When building his breeding program, a breeder must pay attention to the inbreeding level of his breeding stock. Increasing the breeding level of a bloodline helps to strongly imprint some characteristics.  Very inbred dogs have the advantage of transmitting more steadily their own traits. By the way, reducing the genetic variability may tend once in a while to bring the expression of some inherited diseases who were not shown in outcross dogs if the bloodline is not known enough by the breeder.

    Breeders needs to know when they need to stop inbreeding their bloodlines. Too high inbreeding levels tend to reduce overall fertility, semen quality, litter size, survivability, disease resistance, growth rate and stature. It also tends to increase embryonic mortality, stillbirths and abnormalities.

    When calculating the inbreeding coefficient for a particular dog, there is an advantage to include the more generations possible to improve the precision of the result. Inbreeding coefficient (Wright's formula) reflects the proportion of genes for which a dog received the same information from both parents. The inbreeding coefficients (figuring on the page of each dog) on this web site were calculated through an electronic database who takes 10 generations in account.  More than 2000 ancestors are included in each calculation.

Here is a link to an interesting link about inbreeding.

http://www.dogplay.com/Breeding/inbreeding.html